0

Je continue avec les petits poissons

Ma fille n’ayant pas de short, je lui en confectionne un rapidos grâce au patron de petit Dom.

SHORT

Photo à suivre sur la miss…

Publicités
0

un doublé

BERMUDAS

  • Patron : casual wear homme de Christelle Beneytout
  • Taille : 40 et 42
  • Tissus : lin mélangé polyester offert, sergé bleu marine : mamzelle fourmi
  • Modification : j’ai retaillé la ligne des fesses car trop large à la taille

J’ai cousu un 40 (en beige) mais il le trouvait trop juste, donc j’ai récidivé en 42 mais il était beaucoup trop large.

J’ai inséré un élastique dans le dos, de la couture de la taille à l’autre. Donc, j’ai décousu la ligne des fesses et coupé un maximum mais il doit mettre une ceinture quand même. J’ai fait la même chose pour la taille 40.

0

Je finis les toiles 2 et 3

L’autre essai confectionné pour la robe médiévale fut le haut avec capuche.

ROBE/HAUT

  • Patron : OTTOBRE 3/2009, n°35 : « Eliza » : pleated dress
  • Taille : 164 cm
  • Tissus : jersey violet chanvre bio et viscose noir : mamzelle fourmi
  • Modification : Je n’ai cousu que le haut avec la capuche rallongée du modèle N°39 OTTOBRE 6/2008
  • sans manches, finitions avec un biais jersey à cheval sur le tour des manches et dans le bas.
  • capuche doublée, biais de propreté à l’intérieur.

3ème et dernier essai pour les manches.

ROBE/HAUT

  • Patron : OTTOBRE 3/2009, n°35 : « Eliza » : pleated dress    pour le haut
  • Patron :  OTTOBRE 2/2004, n°39 : tunic blouse                      pour les manches
  • Taille : 164 cm
  • Tissus : les jersey viennent de mamzelle fourmi
  • Modification : Je n’ai cousu que le haut avec les manches, j’ai découpé une parementure pour le haut de 5 cm de large et de la largeur des épaules

J’ai terminé le bas avec un biais jersey et les manches avec un ourlet roulotté

0

Je finis les toiles 1

Je termine la toile que j’ai vaguement cousu pour la robe médiévale précédente.

Et pendant la canicule, ma pièce couture est au nord et au « frais ». (27° quand même).

ROBE

  • Patron : OTTOBRE 3/2009, n°35 : « Eliza » : pleated dress
  • Taille : 164
  • Tissus : tissu fleuri : toto Lille, tissu bleu : Dakar, biais fuchsia mamzelle fourmi
  • Modification : j’ai enlevé les plis, et comme la robe était trop large, j’ai ajouté un pli creux devant.
  • j’ai raboté les côtés au niveau de la taille qui était beaucoup trop large + ceinture pour serrer la taille
  • pas de doublure
  • ajout de manches tiré du modèle 2/2004, n°39 tunic blouse.
  • parementure réalisée avec du biais : devant puis sur les épaules. Il faut coudre le biais avant les devants et dos puis les parementures d’épaule.
  • ajout d’un passepoil maison, passepoil plat (biais) pour les manches.
  • pas de FE, je n’ai pas voulu m’embêter car ma tête passe dans l’encolure.
  • biais rapporté aux manches et en bas. Pour les manches, j’ai commencé par la pointe.
  • petit noeud sur le devant avec des chutes de biais

Je l’ai cousue au fur et à mesure avec tous les changements effectués sur la robe. Ma fille étant absente, elle l’essaiera plus tard.

0

Je complète

La tenue médiévale de mon mari fut confectionnée à Dakar pour la fête des remparts de Dinan qui a lieu tous les ans. Mais, il manquait une chemise. Cette année, j’ai pris le temps d’en coudre une.

CHEMISE

  • Patron : casual wear homme de Christelle Beneytout
  • Taille : T 44 rallongée
  • Tissus : lin ? crème offert
  • Modification : J’ai rallongé les manches et le bas de 15 cm
  • Je n’ai pas cousu des poignets de manches donc j’ai rallongé de 15 cm, élargit la manche afin que le poignet passe et blouse un peu. J’ai cousu un élastique au bout des manches.
  • J’ai découpé 2 devants de la chemise jusqu’au milieu (sans les plis) et sans l’ouverture. J’ai juste remonté un peu le col arrière.
  • J’ai confectionné une parementure avec de l’entoilage sur le devant afin que les oeillets tiennent bien.
  • cordon en coton pour fermer ou pas la chemise.
  • J’ai plissé le haut des manches car elles étaient trop larges mais je l’espérais afin de donner ce côté blousant sur certaines chemises médiévales.

J’ai simplifié au maximum la chemise et elle va pile poil, j’en suis très contente. C’est exactement ce que je voulais et elle est très agréable à porter.

0

Fête des remparts à Dinan

Cette superbe fête demande des vêtements médiévaux si possible, c’est plus amusant et nous jouons le jeu. De plus, l’entrée est gratuite pour les personnes déguisées.

Donc, ma fille me demande une robe médiévale, elle remarque ces 2 tenues :

Euh… Oui, je vais essayer. A mes patrons ! Je repère 3 patrons qui peuvent m’aider à créer la robe. Je bidouille, crée des toiles, allonge et je me décide enfin à couper dans les beaux tissus.

J’ajouterai les photos et explications au fur et à mesure.

HAUT DE LA ROBE

  • Patron : OTTOBRE 3/2009, n°35
  • Taille : 164 cm rallongé
  • Tissus : jersey menthe et marine, biais élastique or clair : mamzelle fourmi
  • Modification : j’ai enlevé les plis, allongé le devant en pointe.

Couture à la surjeteuse du passepoil maison (avec pied spécial passepoil) avec les côtés et le devant. J’ai décousu 3 fois le haut car ce n’était pas propre, couture du passepoil avant et biais ensuite = bof, l’inverse = bof, les coins n’étaient pas jolis. Donc, j’ai décousu le haut des passepoils, et du biais sur 1 cm. J’ai inséré le haut du passepoil à l’intérieur du biais et j’ai ensuite surjeté le dernier cm.

Passepoil aussi à la couture des épaules.

JUPE 

  • Patron : maison
  • Taille : 164 cm
  • Tissus : jersey : mamzelle fourmi
  • Modification :

MANCHES

  • Patron : OTTOBRE 2/2004, n°39
  • Taille : 164 cm
  • Tissus : mamzelle fourmi
  • Modification : montage de la 2ème partie de manche (volants) à l’envers afin de la laisser ouverte sur le haut comme les robes médiévales.

Pas facile de roulotter les manches avec du fil métallique.

CAPUCHE

  • Patron : OTTOBRE 6/2008, n°39
  • Taille : 164 cm rallongé pour avoir le « tombé »
  • Tissus :  : mamzelle fourmi
  • Modification : passepoil entre l’intérieur et l’extérieur

J’ai cousu à la machine l’intérieur et l’extérieur milieu en laissant une ouverture de 8 cm environ. J’ai surjeté le passepoil maison entre les 2 capuches. 2 cm de rentrée, un peu juste, je trouve, 3 cm seraient plus jolis.

Le montage de la capuche : j’ai voulu la monter comme sur un gilet. Oui, mais, au moment de la monter, il n’y a pas d’ouverture sur mon haut, moi pas réfléchi consciencieusement. Je pense que j’aurais du la monter AVANT la couture du devant. Coudre les épaules, coudre la capuche comme sur un gilet et FERMER ensuite en cousant le devant.

J’ai fermé la capuche endroit contre endroit presque jusqu’au bout, jusqu’aux passepoils, (j’ai mis le vêtement à l’intérieur de la capuche comme ici). J’ai retourné sur l’endroit par l’ouverture dans la capuche et fermé à la main. Heureusement que c’est bleu-marine car ma couture n’est pas nette aux niveaux des passepoils.

Montage des demi-manches et ajout du passepoil. J’ai cousu l’autre partie de la manche à l’envers. J’ai roulotté les manches mais quelle galère avec le fil métallique. J’ai fini par surfilé avec 3 fils, ce fut plus simple.

Haut validé, je peux terminer.

Je remarque que la capuche n’est pas assez profonde pour avoir un tombé comme le modèle. Tant pis.

J’ai patronné la jupe avec une découpe comme le haut. Ajout de passepoil entre les coutures devant comme le haut. Pas facile de raccorder le haut et le bas avec les passepoils en face (trop épais), je les décale un poil.

J’ai cousu le biais doré que j’avais coupé en 2 entre le haut et le bas afin de cacher la couture mais à l’essayage, je ne trouve pas ça très seyant et la cordelette créée avec des chutes de tissus (pour un bandeau) lui sert de ceinture finalement car elle a une taille fine. Je me demande si je ne vais pas enlever le biais.

Résultat : très satisfaisant, j’ai cousu le passepoil avec de l’élastique sur les manches et le devant pour garder l’élasticité, l’erreur que j’ai commise : je n’ai pas cousu les 2 extrémités des élastiques ensemble et ils commençaient à bouger dans le passepoil stretching. Quelques points discrets ont remédié à ce soucis.

Je pensais que la robe serait un peu longue, mais non, elle n’a pas grandi de 10 cm en 2 mois quand même… Quoique !

Ma fille adore sa robe et tant mieux, j’y ai laissé quelques neurones…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pendant la fête…

0

Tetris

Pour terminer des chutes de jersey, mon choix se porte sur ce modèle d’Etoffe Malicieuse. Le droit fil n’est pas toujours respecté afin de rentrer mes bouts de tissu dans le patron.

T-SHIRT

  • Patron : Erine d’Etoffe malicieuse
  • Taille : 34 pour ma 12 ans de 162 cm
  • Tissus : jersey mauve : marché du tissu à Kortrijk, voile en jersey : de fil en étoile (j’ai vu que cette boutique n’existait plus), jersey blanc : mamzelle fourmi,
  • Modification : bas plus court car plus assez de tissu, ajout d’un passepoil aux coutures pour maintenir les épaules, ajout de petites manches volantes pour terminer définitivement ce jersey voile. Ourlets roulottés. Bouton nounours pour maintenir la patte.

Le modèle met bien sa taille fine en valeur, je trouve.